salon nautique du cap d'agde bateaux neufs et occasion
  • cap salon 500 bateaux exposés
  • cap salon 500 bateaux exposés
  • cap salon 500 bateaux exposés
  • cap salon 500 bateaux exposés
  • cap salon 500 bateaux exposés
  • cap salon 500 bateaux exposés
  • cap salon 500 bateaux exposés
  • cap salon 500 bateaux exposés

Découvrez le Salon nautique d'Automne du cap d'Agde en vidéos, en images ainsi que tous les articles avec nos partenaires presse.



Téléchargez le catalogue 2016



Interview de Jean Pierre Boyer

 


Interview de Charles Hédrich


Carnet de bord planète Thalassa

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

Malgré la crise, le nautisme reste à flots

Le salon nautique du Cap d'Agde, qui prend fin ce dimanche, attire toujours autant de visiteurs: 40000 encore en 2013. Mais les acheteurs se font plus hésitants, alors que se profile une réforme de la taxation des anneaux. Malgré tout, les étrangers tirent le marché du haut de gamme.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 France 3 Languedoc-Rousillon


Premier bilan du Salon nautique du Cap d'Agde par Thierry MARANGÉ

 








Interview de la semaine - Thierry MARANGE... par Herault-Tribune



Cap d'Agde. La navigation sous toutes les formes

Un Salon pour admirer de superbes bateaux./DDM

Jusqu’à dimanche se tient, au Cap d’Agde, la 14e édition du Salon nautique d’automne. Il conjugue le verbe naviguer sous toutes ses formes : utile, plus sûr, plus rapide, plus confortable ou écoresponsable. Au-delà des nouveautés présentées par les chantiers, les accastilleurs et les maîtres voiliers, ce salon est également un lieu d’échanges pour partager des idées, explorer des réalités nouvelles, savoir comprendre pour mieux agir....  

En savoir +

 

 

 

Présentation du salon 2012


 

 Motoriste


 

 Accastilleur


 

Broker 


 

Isabelle Autissier 


 

Le plus beau bateau du salon


 







Télécharger le pdf de la revue de presse 2012


Agde Le Salon nautique du Cap démarre enfin

Source : www.midilibre.fr OLIVIER RAYNAUD, 01/11/2012

Après une ouverture ratée mardi, le salon nautique du Cap-d'Agde rencontre enfin le succès.

Si les averses de mercredi ont bel et bien gâché l’ouverture du Salon nautique, le beau temps revenu a incité les visiteurs à venir déambuler dans les allées de la zone technique mercredi. Beaucoup de curieux bien sûr, qui ne se lassent pas d’admirer des bateaux aussi luxueux les uns que les autres, mais des acheteurs aussi, plus discrets mais nettement plus convoités par les professionnels.

La crise dynamise le marché de l’occasion

A ce titre, le marché de l’occasion - on peut trouver par exemple une embarcation en très bon état autour de 1 500 € - reste une valeur sûre du salon, même si les unités neuves ne sont pas boudées, loin s’en faut. Présentes sur les stands, les grandes enseignes du marché (Jeanneau, Bénéteau, Dufour...) en mettent plein la vue... suscitant au passage quelques envies de soleil et de grand large chez les visiteurs. Mais pour cela, il faudra “lâcher” quelques dizaines de milliers d’euros !


Isabelle Autissier demande aux usagers de la mer d'être éco-responsable

Source : www.midilibre.fr VINCENT PEREIRA, 01/11/2012 

Deuxième et belle journée en ce jour de Toussaint pour le salon nautique du Cap d'Agde, plaisanciers et curieux sont venus chercher pour les uns, des renseignements , pour les autres des rêves.


L'occasion pour Isabelle Autissier, la grande navigatrice, marraine de ce 13e salon, de marteler lors d'une conférence son message de sensibilisation auprès des tous les usagers des mers et des océans : être éco-responsable. Elle est aussi présidente de la branche française de WWF, l'ONG internationale de protection de la nature et de l'environnement.

Sur les 500 bateaux exposés sur ce salon, c'est un travail colossal de préparation commencé début septembre. Il a fallut déplacer près de 300 bateaux à flots et vider entièrement la zone technique pour y caler 200 bateaux à sec. Après le salon, il faudra attendre encore un mois, jusqu'à fin novembre, pour que les bateaux habituels aient repris leurs places.

Le port de plaisance du Cap d'Agde, avec Port-Camargue et La Rochelle font partis du trio de tête en Europe. Le salon nautique est le dernier de la saison. A voir jusqu'à dimanche, l'entrée est gratuite.


Agde Le nautisme tient salon au Cap

Source : www.midilibre.fr 31/10/2012

La 13e édition du Salon nautique débute ce mercredi au Cap-d'Agde.


L'agitation règne sur les quais du Cap-d'Agde depuis plusieurs jours, signe que la grande transhumance vers ce lieu a débuté. Une transhumance nautique s'entend, qui voit près de 500 bateaux nouer leurs amarres sur les pontons, à l'occasion de l'édition 2012 du Salon nautique.

Un événement non seulement pour la quinzaine d'entreprises (vendeurs de bateaux, accastilleurs, électriciens, électroniciens, maîtres voiliers, soit une centaine d'emplois au total...) qui travaillent toute l'année sur la zone technique, mais aussi pour les milliers de visiteurs attendus à partir d'aujourd'hui et jusqu'à dimanche (ils étaient près de 40 000 l'an passé).

La  géographie du Cap, atout incontestable

Un rendez-vous à ne pas manquer pour Thierry Marangé, commissaire du salon, et son président, Michel Roy. "Le Salon nautique d'automne est bien sûr le lieu où l'on va vendre ou acheter son bateau, mais pas seulement, explique-t-il. C'est aussi l'occasion de rappeler l'importance du nautisme pour une station comme le Cap-d'Agde, qui bénéficie entre autre d'un formidable plan d'eau."

Pour ce navigateur averti, qui a plusieurs traversées de l'Atlantique à son actif, l'avantage incontestable du Cap-d'Agde tient à sa géographie. "On peut sortir son bateau pour naviguer quelques heures seulement. Vous pouvez aller à Sète via l'étang de Thau, mouiller dans l'anse de la Grande Conque, ou remonter l'Hérault par le Grau d'Agde si bon vous semble. Cette proximité n'est pas donnée à tous les ports."

Protection de la mer

Marraine de cette nouvelle édition, la navigatrice Isabelle Autissier, également présidente de la branche française du WWF, mettra également un point d'honneur à rappeler aux plaisanciers leurs devoirs en terme de protection de la mer, un sujet traité par ailleurs tout au long du Salon, lors de diverses conférences.

Enfin, sachez que cette année encore, il y a en aura pour toutes les bourses au niveau du marché de l'occasion puisque le moins cher des bateaux est mis en vente à... 250 €. Pour les autres, il reste le plaisir d'une belle balade au milieu de navires de rêve.